proselect
 


Mensonges, bluff & co

On peut mentir pour cacher la vérité, pour l’améliorer, pour la dissimuler, pour préserver une image, pour éviter un conflit. Certains mensonges sont punis par la loi, d’autres ont pour but la tromperie, la manipulation. Il y a aussi les « petits » mensonges par omission…Oups !

Paul Ekman, psychologue et expert dans l'étude des émotions et du langage non-verbal, s’intéresse depuis longtemps aux mensonges et aux méthodes pour les démasquer. On pourrait donc percevoir un mensonge, un bluff au travers du langage corporel. Ekman affirme d’ailleurs que les expressions du visage ne sont pas déterminées par la culture, mais qu’elles sont communes.

Dans le langage non-verbal, on peut s’intéresser aux micro-expressions, signes très brefs et involontaires du visage qui peuvent cacher une des 7 émotions universelles : le bonheur, la tristesse, la colère, le dégoût, la peur, la surprise et le mépris.
Toutefois restons prudents...Tout cela est complexe car un regard fuyant, un débit de parole rapide, ou le fait de rougir sont des mythes et ne doivent pas être nécessairement liés au mensonge.

Dans ses diverses études, Ekman fait aussi une large place aux signes verbaux de mensonge. S’intéresser au contenu serait même plus efficace pour démasquer un mensonge !

Face à ce qu’on croit être un mensonge, il faut par exemple : bien creuser, ne pas accepter de réponse floue à une question précise, demander des compléments d’informations, reformuler en cas de besoin, poser la même question sous différents angles.

L’observation et l’écoute demeurent les deux meilleures techniques pour bien identifier un mensonge... et le menteur ou la menteuse qui l’accompagne toujours !

Venez découvrir une introduction à cette théorie au travers de la conférence organisée par ProSelect et animée par Arnaud Blavier le 6 décembre 2012 (19h) à l’hôtel JALA au centre de Liège … quelques places sont encore disponibles !
Contactez-nous au 019 544 655 ou par le biais de l’adresse info@proselect.be

 

 


Pourquoi s’intéresser aux Serious Games ?

  • Parce que… les Serious Games sont des outils de plus en plus utilisés en entreprise, s’associant à d’autres outils de formation plus traditionnels dans le cadre de formations mixtes.
  • Et… que s’ils sont présents depuis une dizaine d’années au sein des grandes structures, ces outils de formation se démocratisent et deviennent accessibles à toutes les entreprises.
  • Et puis… on les utilise pour former, améliorer, tester.
  • En plus… ils permettent un haut niveau d’interactivité et d’implication, ce qui plait tout particulièrement à la génération Y qui s’y reconnaît très facilement. Ces  nouveaux venus sur le marché du travail sont nés avec les jeux vidéo, les écrans, le fonctionnement en réseaux et sont en demande d’autonomie, de vitesse, de plaisir.
  • Il faut savoir que…les Serious Games sont ludiques, motivants, compétitifs. On peut recommencer, s’améliorer, tester de nouvelles solutions sans risque.
  • Bon à savoir...les apprenants peuvent être réunis dans une même salle, ce qui permet l’échange, le challenge. Toutefois, il est aussi possible d’utiliser ces jeux à distance.
  • Notez aussi…il semble que le taux de satisfaction des apprenants soit beaucoup plus élevé que pour l’e-Learning par exemple, et que 100% terminent le Serious Game alors que seulement 70% en moyenne vont au bout d’un e-Learning.
  • Il est certain que…comme pour tout outil de formation, c’est l’usage que l’on en fait qui fera son succès ! Avant d’intégrer un Serious Game, il faut donc bien cerner les attentes, les besoins, les objectifs pédagogiques. S’assurer par la suite de bien évaluer, faire des débriefings avec les apprenants sur leur vécu et ce qu’ils ont appris.

Les méthodes de travail évoluent, les nouvelles technologies amènent leur lot de changements. Les entreprises doivent s’adapter aux nouveaux venus de la génération Y sur le marché de l’emploi qui, eux, se posent moins de questions, bousculent les traditions, et avancent!

 
 


Voici quelques suggestions de lectures concentrées sur la thématique des ressources humaines, déclinées en plusieurs pistes :

E-Recrutement à l’ère du Web 2.0 et des réseaux sociaux
De Laurent BESSON et Jacques DIGOUT • Editions Vuibert

Recruter autrement. Le recrutement par simulation
De Georges LEMOINE • Editions l’Harmattan

Le Cloud Recruiting
De Grégory HERBE • sur www.journaldunet.com

Manager une équipe à distance
De Ramez CAYATTE • Editions Dunod

L’intelligence émotionnelle
De Daniel GOLEMAN • Editions J’ai lu

Bonne lecture et surtout n’hésitez pas à nous suggérer d’autres titres au gré de vos découvertes.

 
edito

"Si j'ai décidé de me présenter à cette élection présidentielle, c'est que j'ai compris que je ne pourrai jamais être Bruce Springsteen !"
Barack Obama

L’humour, la justesse, la légèreté, voilà ce que m’inspire cette citation de Barack Obama. Cet extrait donne envie de refaire connaissance avec ses propres compétences. De savoir qui on est, d’où on vient, où on va. De miser sur la justesse, d’avoir une furieuse envie d’être au bon endroit, au bon moment. De bien se connecter à ses propres qualités, défauts, forces, faiblesses et pouvoir faire la même connexion avec les personnes qui nous entourent. Puiser ainsi l’énergie nécessaire pour apprendre, évoluer, avancer et s’amuser ensemble!
signature

en_bref
Coopération,
Confiance & Leadership

Le 4 décembre 2012, Château du Lac – Genval

Conférence de Laurent Ledoux, Responsable d'un département commercial au sein d'une grande banque et actif au sein de l'asbl Philosophie & Management.
www.hrpublic.be

Concert de Noël
Le 21 décembre 2012, Liège

Anne-Catherine Gillet chante Cendrillon et Prokofiev conte les aventures du Lieutenant Kijé tandis que Tchaikovski évoque les vastes étendues enneigées de la plaine russe qu’il traverse entre Saint-Pétersbourg et Moscou.
www.opl.be

30 ans d’Art&Fact.
30 ans de création

Jusqu’au 21 décembre 2012, Galerie Wittert – Ulg à Liège

Exposition des oeuvres éditées depuis 30 ans par l'asbl Art&fact riche d'une cinquantaine de pièces : Gravures, photographies, affiches, sculptures, etc.
www.artfact.ulg.ac.be

Atelier d’écriture
Jusqu’au 22 décembre 2012, Liège

Atelier ouvert à toutes et tous, à celles et ceux qui ont déjà écrit ou qui n'ont jamais fait ça, à ceux qui écrivent sans fautes, et à ceux qui écrivent comme ça leur chante.
www.barricade.be


Jazz au Pavillon
Jusqu’au 15 mai 2013, Uccle

Tous les 3e mercredis du mois une nouvelle programmation, principalement composée de jeunes groupes et/ou nouveaux projets, lauréats de concours belges et internationaux.
www.jazz4you.be