2017 L'indexation des salaires

Nos événements | 01 décembre 2017
Notre partenaire, Partena nous parle de l'indexation des salaires de 1.1%

Notre partenaire, Partena nous parle de l'indexation des salaires de 1.1% :

Au début de cette année, le Groupe des 10 a conclu l’Accord interprofessionnel (AIP) 2017-2018. Cet accord a entre-temps été approuvé par le gouvernement. Une des dispositions reprises dans l’accord concerne la norme salariale, qui fixe, par période de 2 ans, la marge maximale d’évolution du coût salarial. D’autres thèmes concernent le RCC et les emplois de fin de carrière, les mesures relatives aux groupes à risque, etc.

Les dispositions de l’AIP établissent un cadre pour la négociation des accords sectoriels.

Négociations sectorielles

Les partenaires sociaux (représentants des travailleurs et des employeurs) de chaque commission paritaire concluent tous les deux ans un accord sectoriel. Les négociations sont actuellement en cours. Certaines commissions paritaires ont même déjà conclu un accord.

Vous trouverez en bas de cet article un tableau reprenant les secteurs pour lesquels une analyse détaillée de l’accord est disponible dans notre documentation sectorielle .

Concrétisation de la marge salariale

Un accord sectoriel contient différentes mesures prises en faveur du pouvoir d’achat des travailleurs d’un secteur déterminé, mais peut également contenir des décisions dans d’autres domaines, p.ex. crédit-temps, RCC, mobilité, organisation du travail, formation, etc.

Étant donné que la norme salariale est fixée tous les deux ans, la plupart des accords contiennent également des dispositions relatives à celle-ci. Il s’agit en général d'une augmentation salariale à partir d'une certaine date, qui, suite à des négociations au niveau de l’entreprise, peut éventuellement être convertie en un avantage équivalent.

Dans ce cadre, il est possible que vous soyez contacté par le syndicat.

Exemple : L’accord sectoriel 2017-2018 pour la CP 200 a été conclu le 15 juin 2017. Cet accord prévoit, entre autres, que les barèmes minimaux sectoriels et les rémunérations mensuelles brutes réelles augmenteront de 1,1% à partir du 01.10.2017. Cette augmentation ne s’applique pas aux employés qui bénéficient en 2017-2018, selon des modalités propres à l’entreprise, d’augmentations salariales effectives et/ou d’autres avantages équivalents en matière de pouvoir d’achat.

Cette conversion n’est en général pas une obligation. Si vous n’optez pas pour une conversion en un avantage équivalent, le régime supplétif de la CCT sera automatiquement d’application. Pour la situation donnée dans l’exemple ci-avant, les salaires augmenteront alors d’1,1 % à partir du 01.10.2017.

Réalisation : HEYNEN.biz